Quel type d’assainissement individuel pour un camping ?

Quel type d’assainissement individuel pour un camping ?2018-11-27T14:26:40+00:00

L’assainissement des eaux usées pour un camping constitue une catégorie à part. Comme un hôtel, un gîte ou une chambre d’hôtes, ce genre d’établissement est dédié à un usage variable. Le système d’assainissement individuel pour un camping doit donc être le plus efficace possible pour qu’il puisse gérer la variation de la fréquentation, quelle que soit la saison.

La fosse toutes eaux, une solution traditionnelle

Il s’agit du dispositif d’assainissement autonome le plus connu. La fosse toutes eaux a remplacé l’ancienne « fosse septique » dont l’installation n’est plus autorisée en France.

Ce dispositif n’assure que le prétraitement des eaux. Un autre système d’épuration doit ainsi être installé en aval (filtre à sable, tranchées d’épandage, tertre d’infiltration…).

Cette filière d’assainissement a deux inconvénients majeurs :

  • Pour un camping, le système d’épandage nécessite souvent plusieurs centaines de mètres carrés. Il n’est donc pas adapté si le terrain vient à vous manquer.
  • Le dispositif de traitement des eaux nécessite également une réhabilitation au bout de 10 à 20 ans. Et sachez que le coût de cette opération peut atteindre des dizaines de milliers d’euros.

Pour ces raisons, la fosse toutes eaux tend dont à être remplacée progressivement par de nouvelles filières compactes.

Les solutions compactes et agréées

La micro station d’épuration est une solution très compacte qui vous permet donc d’économiser de l’espace à dédier à l’assainissement. Toutefois, elle ne supporte pas les fortes variations de charge d’effluents. Elle ne peut donc être installée que pour les campings qui sont occupés régulièrement pendant toute l’année.

Le filtre compact représente aussi une alternative idéale, car il peut fonctionner correctement même en absence prolongée de charges. Toutefois, il est plus encombrant et coûte plus cher qu’une micro station.

Dans tous les cas, ces deux dispositifs sont beaucoup plus compacts que la solution traditionnelle d’assainissement.

De plus, ces systèmes compacts ne dégagent aucune odeur nauséabonde, contrairement à la fosse toutes-eaux. Enfin, ils sont faciles à installer et à entretenir.

Comment déterminer la capacité nécessaire du dispositif à mettre en place?

La première chose à faire est d’évaluer le besoin d’assainissement réel de votre camping. Pour cela, il convient de noter que l’Équivalent habitant (EH) est l’unité de mesure de la capacité du dispositif à mettre en place.

Pour un camping, un emplacement de passage tel qu’une tente ou une caravane équivaut à 1,5 EH. S’il s’agit d’un emplacement résidentiel, comme un mobil-home, on comptabilise 2 EH.

Si un parc de loisirs compte 50 emplacements de passage et 30 emplacements résidentiels, il faut donc installer un dispositif d’assainissement d’au moins 135 EH. Sur ce point, seul un spécialiste dans le domaine peut déterminer le dimensionnement exact de la filière.

Prix de l’assainissement individuel pour un camping

En matière d’assainissement, le meilleur moyen d’être en conformité avec les normes en vigueur reste donc l’installation d’une micro station ou d’un filtre compact.

Vous voulez savoir combien coûtent ces dispositifs ? Malheureusement, il est difficile de déterminer le prix exact de votre filière, car cela dépend de sa marque, de son dimensionnement, de la technologie utilisée et des contraintes liées à son installation.

Avant de commencer quoi que ce soit, le mieux serait donc de demander plusieurs devis, comparer les offres et choisir le fabricant qui propose le meilleur rapport qualité-prix. De cette manière, si vous trouvez qu’une solution est plus fiable qu’une autre, alors qu’elle coûte trop cher pour vous, il est toujours possible de négocier le devis et voire votre facture diminuer.