À la découverte du filtre compact Boxeparco

À la découverte du filtre compact Boxeparco2018-03-16T06:50:41+00:00

Boxeparco, ce mot vous dit quelque chose ? Si ce n’est pas le cas, sachez que c’est le nom d’un filtre compact développé et commercialisé par la société Eparco. Ce dispositif d’assainissement non collectif est un peu particulier, notamment parce qu’il utilise le pin maritime français comme média filtrant. Dans la plupart des autres systèmes de traitement des eaux individuels, on fait souvent appel à des dérivés de coco (copeaux, fibres, etc.) qui sont très appréciés pour leur performance épuratoire.

Dans ce qui suit, nous allons voir pourquoi Eparco a choisi ce média pour son filtre compact. Nous expliquerons également le principe de fonctionnement de ce dispositif et son prix, au cas où vous souhaiteriez opter pour cette filière.

Quelques mots sur la marque Eparco

Eparco une enseigne française connue dans le domaine de l’assainissement non collectif. La société est basée en Bourgogne et propose au grand public deux versions de filtres compacts. D’un autre côté, il y a le Zéoliteparco et de l’autre le filtre Boxeparco.

Comme son nom laisse entendre, le Zéoliteparco est un dispositif compact qui utilise un média filtrant appelé Zéolithe. Le Boxeparco, quant à lui, fait appel à l’écorce de pin maritime.

Dans notre dossier spécial, nous allons nous concentrer sur le filtre Boxeparco d’Eparco.

Ce système a plus de vertus que les filières traditionnelles, notamment grâce à sa simplicité, son caractère innovant et sa performance. Comparé à une fosse septique traditionnelle, il peut par exemple traiter toutes les eaux usées de votre logement, et ce, de façon automatique et naturelle. Vous n’aurez donc aucun besoin de faire des réglages ni d’avoir recours aux produits chimiques pour prendre en charge leur épuration.

Pourquoi utiliser l’écorce de pin maritime, dites-vous ?

Eparco a choisi d’opter pour ce matériau pour servir de média filtrant pour son filtre compact. Ceci s’explique probablement par la détermination de la société à valoriser les déchets naturels français.

Ce média filtrant joue deux rôles. Il assure la rétention physique des éléments polluants dans les eaux usées provenant d’une fosse toutes-eaux, installée en amont. Par ailleurs, il constitue un support sur lequel des bactéries épuratrices peuvent se déposer et se développer. Ces microorganismes vont ensuite digérer les matières polluantes résiduelles dans le massif filtrant. A la sortie du dispositif, les eaux sont donc épurées et peuvent être relâchées dans la nature.

À noter que le filtre Boxeparco est fourni avec deux cuves : la fosse toutes eaux et le massif filtrant. Celles-ci sont faites de PEHD (polyéthylène haute densité), un matériau avec lequel sont fabriqués la plupart des systèmes d’assainissement non collectifs de nos jours, notamment grâce à sa haute résistance à la corrosion et au fait qu’il est 100 % recyclable.

Le prix d’un filtre compact Boxeparco

Cette filière est proposée en plusieurs capacités, allant de 5 jusqu’à 12 Équivalents-Habitants. Cela dit, la marque souhaite donc percer le marché de l’assainissement autonome, plutôt que d’essayer de s’imposer dans l’assainissement semi-collectif.

Si vous voulez opter pour ce dispositif, prévoyez un budget de 7 000 à 10 000 euros. À ces mots, on peut donc conclure que le prix de ce dispositif est similaire à ceux des autres modèles de filtres compacts, bien qu’il utilise un matériau spécifique comme l’écorce de pin pour son média filtrant.