Filtre-coco : Qu’est ce que c’est ? Combien ça coûte ?

Filtre-coco : Qu’est ce que c’est ? Combien ça coûte ?2018-03-16T07:09:06+00:00

Le filtre coco est une filière agréée par le ministère de la Santé et de l’Environnement.

Il permet d’épurer les eaux usées domestiques grâce à un procédé écologique.

Pour en installer un, vous devez prévoir un budget de 7 000 à 7 500 euros, ce qui fait de lui une alternative économique.

Voilà déjà quelques éléments de réponses à nos questions. Mais pour mieux vous éclairer, nous vous proposons de voir en détail le fonctionnement d’un filtre coco et les dépenses nécessaires pour sa mise en place.

Un filtre écologique

Pour rappel, le filtre coco est un dispositif constitué de deux cuves : la fosse toutes-eaux (FTE) et le massif filtrant.

Les effluents domestiques arrivent tout d’abord dans la FTE. C’est une cuve dans laquelle se déroule une phase de décantation. Ceci permet de séparer le liquide des matières solides qui se déposeront au fond de la FTE pour former des boues. Ces boues y resteront jusqu’à la prochaine vidange, tandis que les matières liquides sont envoyées vers le massif filtrant.

Une fois arrivées dans la seconde cuve, les eaux usées vont encore subir deux procédés d’épuration. En effet, celle-ci renferme un massif filtrant contenant des fibres, des noix ou des copeaux de coco, capables de retenir physiquement les substances polluantes dans les effluents. Mais ces médias constituent également un support où les bactéries toujours présentes dans les eaux peuvent se développer et réduire davantage les pollutions contenues dans les effluents.

Sans avoir besoin d’utiliser de l’électricité, ni de produits chimiques pour traiter les eaux, le filtre coco est donc considéré comme un système écologique.

Une solution économique

Nombreux sont les fabricants qui proposent désormais des filtres coco, et ce, à des prix différents. Pour information, sachez que le dispositif proprement dit vaut environ 5 000 euros.

Si vous y rajoutez le coût de l’installation et de sa mise en marche, alors vous devez compter entre 7 000 et 7 500 euros.

En ce qui concerne les procédures administratives, il faut juste vous préparer aux coûts des interventions du Service public de l’Assainissement Non-Collectif (SPANC).

Il s’agit en effet :

  • De l’examen préalable du projet d’implantation basé sur le dossier renseigné au SPANC,
  • Du contrôle réalisé sur site avant le remblaiement de l’installation pour confirmer sa bonne exécution.

Pour chacune des interventions du délégataire du SPANC, comptez environ 150 à 250 euros.

Filtre coco : Combien ça coûte exactement ?

En tout, le prix de la mise en place du système peut donc aller de 7000 à 8000 euro. Ce coût est un peu plus faible comparé à celui d’une micro-station (6 000 à 12 000 euros) qui, elle aussi, est une des meilleures solutions d’assainissements compacts.

En termes d’entretien, le filtre coco présente un autre avantage majeur. C’est que son média filtrant est très résistant à la pourriture. Il n’a donc pas besoin d’être changé qu’au bout d’une dizaine d’années.

De plus, il est éligible à certaines opportunités comme la réduction de la TVA à 10 % ou encore l’éco-prêt à taux zéro. Ainsi, il peut être considéré comme une solution très économique pour l’assainissement individuel.