Tout savoir sur le filtre compact

Tout savoir sur le filtre compact2018-11-23T06:57:23+00:00

Le filtre compact est un dispositif de traitement des eaux usées qui convient aux sites étroits et en pente ; aux logements qui ne peuvent pas être raccordés au tout-à-l’égout et qui ne permettent pas la pose d’une filière d’assainissement traditionnelle.

Coup de projecteur sur ce dispositif !

Description

Pour épurer efficacement les eaux usées domestiques (eaux ménagères et eaux-vannes) à l’aide d’un dispositif d’assainissement traditionnel, vous devez prévoir une surface au sol minimale. Cette surface sera dédiée à l’épandage des effluents pré-traitées par la fosse toutes eaux. Son dimensionnement est précisé par la norme expérimentale P 16-603.

Placé en aval de la fosse toutes eaux, le système d’épandage assure l’épuration et l’évacuation des eaux par infiltration dans le sol, et cela requiert un espace important (50 m2 à plus de 100 m2).

Des problèmes peuvent alors se poser dans les cas suivants :

  • Votre logement ne possède qu’une petite parcelle de terrain
  • Le terrain gorgé d’eau
  • Le terrain est fortement en pente

Le filtre compact permet de faire face à ces différentes contraintes. Il intègre un matériau filtrant plus performant que le sable ou la terre, logé dans une cuve. Ceci permet de réduire drastiquement la taille du dispositif de filtration (emprise au sol moins de 15 m2).

Notez également que le filtre nécessite au moins une pente de 80 cm pour pouvoir fonctionner normalement, sinon devez installer une pompe de relevage. La présence d’un terrain fortement en pente ne devrait donc poser aucun problème.

Fonctionnement

La fosse toutes-eaux est en charge du dégraissage des eaux usées et de la digestion anaérobie des éléments polluants en suspension. Quant aux matières lourdes, elles se déposent par gravitation au fond de la cuve, en formant des boues.

Les effluents prétraités sont tout d’abord acheminés dans le massif filtrant et sont répartis par séquences via une bascule de distribution.

Ensuite, elles s’infiltrent uniformément sur le média filtrant au moyen d’un plateau de répartition. Lorsque les effluents traversent le support biologique, celui-ci retient les polluants résiduels, tandis que des bactéries, alimentées en oxygène par le biais des tuyaux de ventilation, les digèrent.

Enfin, les eaux épurées en sortie du filtre peuvent être évacuées directement dans la nature, conformément à l’arrêté du 7 septembre 2009 modifié.

Avantages du filtre compact

Le principal atout de cette filière est sa compacité, mais elle possède aussi de nombreux autres avantages :

  • Pas besoin d’électricité pour fonctionner, sauf si un poste de relevage est nécessaire
  • Adaptée à tous les terrains, même en présence de nappe phréatique
  • Coût d’entretien limité et renouvellement du média filtrant au-delà de 15 ans
  • Eligible au prêt à taux zéro
  • Adaptée tant pour les résidences principales que secondaires
  • Ne génère pas de bruit ni de mauvaise odeur
  • Etc.

Bien entendu, un filtre compact est un système d’assainissement respectueux de l’environnement puisqu’il utilise généralement un média filtrant naturel comme la fibre de coco ou l’écorce de pin. Ces produits valorisent les ressources locales et ont un faible impact environnemental.

Prix de la filière

Le prix d’une filière d’assainissement individuelle évolue en fonction du modèle choisi et de son dimensionnement. Si vous voulez déterminer le coût global de votre installation, il est recommandé de vous fier à un professionnel dans le domaine. Celui-ci est le plus à même de déterminer les différents postes de dépenses comme :

  • L’étude du sol, obligatoire pour l’aménagement
  • Le prix d’achat des cuves et des composants nécessaires pour le bon fonctionnement de la filière
  • Le coût de fonctionnement et de maintenance
  • Le prix de la pompe de relevage, selon les terrains
  • Etc.

En moyenne, le prix du filtre compact, fosse toutes-eaux incluse, oscille entre 8 000 et 11 000 euros. C’est une somme non négligeable, mais n’oubliez pas que l’État propose plusieurs types de dispositifs qui permettent de financer votre projet d’assainissement. Vous feriez donc mieux de vous renseigner à ce sujet pour alléger votre budget.