Fonctionnement d’une micro station

Fonctionnement d’une micro station2018-11-20T11:02:07+00:00

Très appréciée pour sa compacité, sa robustesse et sa haute performance, la micro station d’épuration est un dispositif d’assainissement très en vogue depuis quelques années.

Il semble donc légitime de dédier un dossier spécial qui vous explique en détail le fonctionnement d’une micro station.

Tout d’abord, sachez que cette filière d’assainissement est disponible en deux versions, à savoir la micro station à culture fixée et celle à boues activées.

Principe et fonctionnement d’une micro station

Parlons tout de suite de la micro station à culture fixée. Cette filière d’assainissement épure les eaux usées domestiques de façon simple et efficace.

Cela se fait généralement en trois étapes, dans trois compartiments différents.

Dans le premier compartiment, les eaux usées sont collectées et subissent un processus de décantation. Des bactéries peuvent s’y développer en absence d’oxygène. Celles-ci liquéfient les éléments solides, tout en éliminant les graisses. Des boues vont donc se former et se déposer au fond de la cuve. Les eaux prétraitées, quant à elles,  passent dans la zone de traitement par gravité.

De l’air comprimé est envoyé en fines bulles par un compresseur d’air électrique dans le second compartiment. Ceci permet de brasser les eaux dans le bassin de réaction. L’oxygène dans l’air favorise le développement des bactéries aérobies toujours présentes dans les eaux. Celles-ci pourront alors se nourrir des matières polluantes restantes dans les effluents domestiques. Les bulles d’air assurent également l’auto-nettoyage du support bactérien et évite automatiquement son colmatage.

Finalement, les eaux traitées sont acheminées dans le dernier compartiment. Elles seront mises au repos afin de permettre aux fines matières en suspension de se décanter au fond. Celles-ci seront renvoyées vers le premier compartiment pour subir un autre cycle d’épuration ou pour être vidangées. Après ce dernier traitement, les eaux sont épurées et peuvent être rejetées dans le milieu naturel.

La micro station à boues activées utilise le même procédé, hormis le fait que les bactéries ne sont pas fixées sur un support. Elles restent en suspension dans les eaux pendant la phase de réaction qui se deaux qui se déroule dans le second compartiment.

Le cas particulier du modèle SBR

La micro station SBR appartient à la même famille que les modèles à boues activés. Pourtant, elle utilise une technologie particulière appelée « Sequencing Batch Reactor ».

Le dispositif est constitué d’une seule cuve (bassin de réaction) dans laquelle les effluents sont aérés puis clarifiés successivement et plusieurs fois.

L’épuration est basée sur quatre étapes bien distinctes :

1-      Alimentation du bassin en eaux usées domestiques et première séparation des matières solides et flottantes.

2-      Aération des effluents pour transformer les polluants organiques en biomasse.

3-      Mise au repos des eaux pour permettre aux boues résiduelles de décanter au fond et aux eaux traitées de remonter à la surface. A noter que les étapes 2 et 3 peuvent être répétées plusieurs fois pour optimiser la qualité des eaux à la sortie de la micro station.

4-      Évacuation des eaux traitées (infiltration dans le sol, rejet dans un cours d’eau ou irrigation des végétaux).

Ce cycle de 4 phases peut également se répéter environ 3 fois/jour.

Cette gamme de micro stations offre un rendement épuratoire très élevé par rapport à une micro station à boue activée classique. Pourtant, un modèle de micro station à culture fixée peut bien la concurrencer en termes de performances, mais pour un prix plus abordable.

Nous disposons d’un réseau de partenaires partout en France prêt à vous aider pour votre projet d’assainissement.

Remplissez le formulaire pour recevoir un devis gratuit, et sans engagement.












J'accepte d'être recontacté par un partenaire de prixmicrostation.com