Peut-on installer une fosse septique pour un lotissement ?

Peut-on installer une fosse septique pour un lotissement ?2018-11-20T14:27:50+00:00

La loi n’autorise plus l’installation d’une fosse septique, car elle ne traite que les eaux issues des toilettes. De nos jours, on utilise ce terme pour désigner sa version améliorée qu’est la fosse toutes-eaux.

Pour l’assainissement non collectif des eaux usées, vous pouvez encore choisir une fosse septique pour un lotissement, mais en termes d’économie d’espace, de difficulté d’installation et d’entretien, ce système est de moins en moins apprécié par les particuliers.

Peut-on installer une fosse septique pour un lotissement ?

Une fosse septique n’épure que partiellement les eaux usées. En réalité, elle ne retient que 30 % des polluants. C’est pour cette raison qu’elle doit être couplée à un système de traitement installé en aval. Pourtant, le système d’épandage pose encore plusieurs problèmes :

  • Pour en installer un, il faut que le terrain soit suffisamment perméable.
  • La surface nécessaire pour l’épandage va de 50 m² à 200 m².
  • La profondeur du sol doit être au moins de 70 cm.
  • En présence de nappe phréatique, celle-ci doit se trouver à une profondeur de plus de 1,40 m.
  • La pente du terrain ne doit pas dépasser les 10 %.

L’arrêté du 7 septembre 2009 privilégie encore l’installation de cette filière rustique, mais au fil du temps, son rendement épuratoire est souvent remis en cause. De plus, les maisons individuelles ne disposent pas souvent d’une grande surface à dédier à l’assainissement. C’est pour cela qu’on privilégie souvent l’assainissement regroupé, comme pour un lotissement. Sur ce point, les fabricants de système d’assainissement proposent actuellement d’autres solutions plus avantageuses.

D’autres solutions plus compactes existent sur le marché

À côté des filières traditionnelles, on trouve actuellement deux solutions d’assainissements très compactes. Ces filières assurent la pérennité de l’investissement et offrent un rendement épuratoire élevé dans le temps. Elles sont également très appréciées pour le fait qu’elles ne dégagent aucune odeur et qu’elles sont faciles à entretenir.

La micro-station d’épuration

D’un côté, vous pouvez choisir la micro-station pour un lotissement. Cette filière est constituée d’une fosse toutes-eaux, mais à la place de l’épandage, on trouve une cuve compacte qui permet d’épurer efficacement les eaux. Ce dispositif fait appel à des microorganismes dans les eaux usées qui peuvent se développer rapidement dans la cuve lorsqu’elles sont alimentées en oxygène par un compresseur d’air. Ces bactéries épuratrices vont ensuite digérer les polluants dans les eaux avant leur rejet dans la nature, avec un rendement épuratoire de plus de 90 %.

Le principal atout de la micro-station est qu’elle peut être installée dans un espace restreint (environ 5 m2) sans endommager l’espace paysager existant.

Le filtre compact

Pour un lotissement, vous pouvez également installer un filtre compact. Comme la micro-station d’épuration, la filière comprend aussi une fosse septique en amont. En aval, on met en place une cuve contenant un média filtrant comme la fibre de coco ou l’écorce de pin. Ce média assure la rétention physique des éléments polluants dans les eaux prétraitées par la fosse. Sur le substrat naturel, des bactéries vont se développer lorsqu’elles sont aérées via un système de ventilation. Sans avoir besoin d’électricité, ces bactéries vont ensuite digérer les polluants. Après cela, les eaux sont infiltrées dans le sol ou rejetées directement dans la nature.

Conclusion

La micro-station permet d’économiser au maximum l’espace disponible dans votre jardin. Elle est moins encombrante qu’un filtre compact, dont l’emprise au sol est d’environ 10 à 15 m2. Toutefois, le filtre compact possède l’atout de ne pas consommer d’électricité. Dans tous les cas, n’oubliez pas que ces deux solutions sont toutes performantes et permettent de rejeter les eaux qui sortent de la cuve de traitement directement dans la nature.