Fréquence vidange micro-station

Fréquence vidange micro-station2018-03-16T06:59:32+00:00

Quelle est la fréquence vidange d’une micro-station ? Voici une question que l’on se pose souvent quand on dispose d’un tel dispositif.

Mais pourquoi vidanger une micro-station ?

Tout dispositif d’Assainissement Non Collectif a besoin d’être entretenu pour assurer son bon fonctionnement et pour garder l’équipement en parfait état le plus longtemps possible. La micro-station n’échappe pas à cette règle.

L’entretien le plus important pour une micro-station reste la vidange de la fosse toutes eaux, un des éléments qui la constituent. La fosse toutes eaux est une cuve qui assure la décantation et la liquéfaction des matières solides contenues dans les effluents domestiques.

Ainsi, inévitablement, des boues vont se créer et se précipiter au fond de ce décanteur, tandis que les graisses vont former une couche de flottants en surface.

Ces matières doivent être vidangées au bout de quelques années. Lorsque cette opération est réalisée « à temps », elle permet d’éviter que les décharges de boue résiduelles ou les graisses parviennent jusqu’en aval de la micro-station, plus précisément dans le compartiment de traitement des eaux. Ceci risque de réduire la longévité de votre dispositif d’assainissement.

La fréquence vidange de votre installation peut varier en fonction du nombre d’occupants du logement, de la capacité de la micro-station et de l’usage que vous en faites.

Est-il possible de déterminer la fréquence vidange d’une micro-station ?

D’une manière générale, ce système d’assainissement autonome doit être vidangé tous les deux à quatre ans. Mais si vous voulez savoir précisément quand il faut entreprendre une telle opération, vous devez alors vérifier le volume de boue dans le décanteur.

Lorsque le niveau des boues atteint 30 % du volume de la fosse toutes eaux, l’intervention d’un vidangeur professionnel est incontournable.

Attention : Il est essentiel que la boue ne dépasse pas ce volume, sinon votre micro-station risque de dégager des odeurs désagréables.

Après la vidange, le professionnel doit encore vérifier différents éléments. D’une part, il doit remettre en marche votre dispositif au plus vite sinon, la fosse risque de s’écraser à cause de la compression du terrain. D’autre part, il doit laisser un peu de boue dans la fosse pour que les bactéries qu’elle renferme puisent de nouveau être réactivées et pré-traiter les effluents domestiques.

Nos conseils

Pour clore ce dossier, on n’insistera jamais assez sur le fait que le volume des boues dépend essentiellement de vos habitudes d’utilisation de la micro-station et surtout du volume de stockage de la fosse toutes eaux. Pour plus de tranquillité, n’hésitez pas à choisir une installation dont la capacité est un peu plus grande que le nombre d’EH (Équivalents habitants) de votre logement. Pour une maison de 4 ou 5 EH, n’hésitez pas à opter pour une micro-station de 6EH. Ainsi, pour un prix quasiment similaire, vous allez profiter d’une fréquence de vidange plus allongée, sachant que cette opération pourrait vous couter plusieurs centaines d’euros.

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez encore rallonger cette fréquence si vous respectez les consignes d’utilisation de certains produits ménagers (produits d’entretien à privilégier, produits à ne pas utiliser, etc.).

Dans tous les cas, vous pouvez toujours demander conseil à votre Service Public de l’Assainissement Public (SPANC) pour avoir plus d’information concernant la fréquence vidange de votre micro-station.