Micro-station Bionest

Micro-station Bionest2018-11-23T11:38:04+00:00

En France, il existe une cinquantaine de micro-stations d’épuration agréées par le Ministère de la Santé et de l’Environnement. Parmi les fabricants qui proposent les modèles les plus performants, robustes, durables et qui requièrent le moins d’entretien, on cite par exemple Graf, Bionest, Tricel, ATB et Eloy Water.

Aujourd’hui, nous avons décidé de vous présenter la micro-station Bionest. Vous l’aurez surement compris, cette filière d’assainissement est conçu et commercialisé par le fabricant Bionest.

Bionest, une société québécoise très active en France

Cette entreprise familiale propose des réponses à tous les besoins d’assainissement, que ce soit pour un usage non collectif, semi-collectif, collectif, voire même d’un assainissement mobile.

Créée au Québec en 1997, Bionest est actuellement devenue une marque reconnue dans le monde. Elle s’est attaquée au marché français de l’assainissement des eaux usées domestiques depuis 2007.

Comparé aux autres fabricants du secteur, on peut dire que cette société s’est implantée récemment en France. Elle s’est toutefois imposée rapidement grâce à la fiabilité de sa micro-station qu’elle a sobrement appelée Bionest.

Cette filière d’assainissement reproduit l’épuration naturelle des eaux usées par le sol en place, tout en l’optimisant. Pour ce faire, Bionest a choisi la technologie à culture fixée qui est actuellement très prisée par de nombreux fabricants de systèmes d’assainissement.

Petite info sur la micro-station Bionest

Pour l’assainissement non collectif, la micro-station Bionest est disponible à partir de 5 EH jusqu’à 21 EH (Equivalent-Habitant). Chaque dimensionnement se décline en deux versions, avec deux cuves en plastique ou en béton.

La plupart des fabricants du secteur s’efforcent actuellement de concevoir des modèles de micro-station mono-cuve pour gagner davantage en compacité. Bionest, quant à elle, se contente de proposer une filière constituée d’une cuve de décantation primaire et d’un bassin de réaction séparés.

Comme pour n’importe quelle autre micro-station, celle de Bionest prétraite les eaux usées dans le décanteur primaire puis traite et clarifie les eaux usées dans le bassin de réaction. Après cela, les eaux peuvent être relâchées directement dans la nature.

Grâce à ce procédé, cette filière d’assainissement possède les avantages classiques des micro-stations. Force est toutefois de constater qu’elle requiert plus de place que la plupart des modèles qu’on trouve actuellement sur le marché.

Autres caractéristiques de la micro-station Bionest

Cette filière se distingue de ses concurrentes par deux principaux éléments. Il s’agit de la possibilité d’associer au processus de traitement des eaux la technologie de désinfection UV (ultraviolet). Il faut aussi savoir que cette filière d’assainissement est disponible en version mobile.

Le système de désinfection UV

Pour l’assainissement collectif, la marque propose des systèmes d’assainissements fiables qui peuvent être dotée d’un système de désinfection par rayonnement ultraviolet (BIO-UV), en option. Tout particulièrement, les rayons ultraviolets peuvent pénétrer à l’intérieur du noyau des cellules des coliformes fécaux dans le but de les détruire. Ceci permet d’atteindre une eau dont la qualité est supérieure à celle des normes régissant les eaux de baignade.

L’assainissement mobile, une technologie originale

Pour finir, sachez que la micro-station Bionest est disponible dans des versions mobiles. Il y a le modèle KODIAK, un dispositif tout particulièrement adapté aux climats froide. A l’opposée, le modèle OASIS peut être installé et fonctionner correctement dans les régions chaudes.

Ces deux dispositifs peuvent être installés dans des zones reculées, par exemple, dans les chantiers en montagne. Dans ce cas, il est même envisageable de livrer la micro-station via un hélicoptère.

Conclusion

La micro-station Bionest a donc plusieurs options qui lui sont propres et qui peuvent être avantageuses dans certains cas. La disponibilité des cuves en deux matériaux peut également être considérée comme un atout pour cette filière. Malheureusement, en choisissant cette filière, il faudra donc se contenter d’un dispositif un peu moins compact que la moyenne.