Vous cherchez une micro-station à prix d’usine ?

Vous cherchez une micro-station à prix d’usine ?2018-10-25T14:36:12+00:00

La micro-station d’épuration est une filière agréée et écologique. La pose d’un tel dispositif peut ainsi être considérée comme un geste plus respectueux de l’environnement, dans la mesure où il permet d’assainir l’ensemble de vos eaux usées selon les normes en vigueur.

Si vous voulez une micro-station à prix d’usine, c’est parce que vous voulez acheter moins cher. Un tel choix est évident du fait que ce dispositif d’assainissement peut coûter une dizaine de milliers d’euros.

Sur ce point, nous allons essayer de répondre à trois questions : Quels sont les différents modèles de micro-station que vous pouvez choisir ? Quel budget devriez-vous prévoir pour installer cette filière ? Comment réduire davantage le cout d’investissement initial de votre système d’assainissement ?

Qu’entend-on par micro-station ?

Elle peut se définir comme un système très compact par rapport aux filières traditionnelles : fosse toutes-eaux avec épandage, filtre à sable avec lit d’épandage, etc. Offrant un rendement élevé, elle est également très facile à installer.

Une micro-station d’épuration est destinée à l’épuration des eaux grises, c’est-à-dire les eaux usées domestiques faiblement polluées, et des eaux-vannes qui charrient non seulement les matières fécales et l’urine, mais aussi certains produits toxiques.

Le fonctionnement de cette filière est basé sur l’épuration biologique utilisant des bactéries épuratrices contenues dans les eaux usées pour éliminer les éléments polluants qu’elles véhiculent. Contrairement à la fosse toutes eaux qui doit généralement être complétée par un épandage en sortie, la micro-station peut rejeter directement l’eau traitée dans l’environnement.

Cependant, d’aucuns pensent encore que la micro-station utilise une technologie nouvelle et la considère comme trop sophistiquée et coûteuse. Aujourd’hui, nous allons donc vous donner une astuce pour trouver le dispositif adapté à vos besoins sans trop vous ruiner. Plus précisément, nous allons vous parler de la micro-station à prix d’usine.

Les différents types de micro-stations

Il existe trois sous-familles de micro-station :

  • Les micro-stations dites à boues activées qui sont la solution la moins chère,
  • Les systèmes SBR (Sequencing Batch Reactor) qui offrent un haut rendement épuratoire, mais qui sont beaucoup plus chers que les deux autres modèles,
  • Le modèle dit à culture fixée qui est la solution la plus économique sur le long terme.

La micro-station à culture libre

Pour les micro-stations à culture libre, les eaux sont traitées dans un même compartiment dépourvu de support bactérien. Comme la phase de décantation et la réaction biologique se réalisent dans une seule cuve, ce système peut donc générer une fréquence de vidange élevée. Ce principe de fonctionnement peut également impliquer la présence d’une quantité importante de boues sur les diffuseurs d’air. Enfin, ce qui rend ce système moins fiable, c’est qu’il n’est pas toujours capable de supporter les différences de charges.

Le modèle SBR

Une micro-station SBR est une version améliorée de la technologie à boues activées classique. Elle combine la phase de réaction biologique et de clarification dans un même compartiment. Elle améliore également le rendement épuratoire par le biais d’une succession de phases de traitement répétées. Pourtant ce système coute cher.

Cette filière est à recommander pour le traitement de grands volumes d’effluents, par exemple pour les résidences collectives de plus de 1000 habitants.

La micro-station à culture fixée

Si vous ne voulez pas trop dépenser en achetant une micro-station SBR, ni procéder à des vidanges fréquentes, la meilleure option est de choisir une micro-station à culture fixée. Cette filière est toujours équipée d’une cuve décantation primaire, mais aussi d’un support bactérien. Les boues sont alors décantées puis stockées dans le décanteur. Le compartiment de traitement ne reçoit qu’une eau avec un taux faible d’éléments polluants. De plus, le support bactérien permet de favoriser le développement des bactéries. La micro-station à culture fixée offre donc un meilleur rendement épuratoire et des vidanges plus espacées pour un prix raisonnable.

Combien coûte une micro-station à prix d’usine ?

Le budget nécessaire pour installer une micro-station peut grandement varier en fonction de nombreux éléments tels que:

Le type de terrain (roches, sol tendre, roches, argile, etc.),

  • L’accessibilité du chantier,
  • La capacité de la micro-station (exprimée en EH ou Équivalent Habitant),
  • La distance entre votre logement et la micro-station,
  • La technologie utilisée (à culture fixe, à boues activées ou SBR),
  • Etc.

Vous serez peut-être tenté de choisir une micro-station en béton, car elle est moins chère à l’achat, comparé à un modèle en plastique. Seulement, sachez que ce matériau peut se détériorer sous l’effet des gaz générés par les fermentations qui se produisent pendant le traitement des eaux et sa remise aux normes pourrait impliquer des coûts supplémentaires. De plus, comme la micro-station en béton est lourde, son transport et son installation coûteront plus cher et elle sera difficile à extraire en cas de remplacement.

Parmi ces nombreux paramètres, il y a deux éléments principaux qui peuvent faire varier grandement le prix de votre filière d’assainissement : le dimensionnement de la micro-station et la technologie qu’elle utilise.

Comment calculer le nombre d’EH ?

Il existe deux manières de calculer le dimensionnement du système d’assainissement non collectif. L’unité utilisée est l’EH (Equivalent habitant).

S’il s’agit d’un logement individuel de moins de 20 EH, le calcul sera basé sur le nombre de pièces principales (PP).

Selon l’arrêté du 7 mars 2012, 1 EH = 1 PP.

Pour faire simple, une pièce principale est une unité dédiée au séjour ou au sommeil. Elle doit ouvrir vers l’extérieur et avoir d’une surface d’au moins 8 m2.

  • Pour une pièce de 8 à 40 m2, on comptabilise 1 PP,
  • Pour une pièce de 40 à 60 m2, on comptabilise 2 PP,
  • Pour une pièce de 60 à 80 m2, on comptabilise 3 PP,
  • Au-delà de 80 m2, il faut rajouter 1PP pour chaque unité de plus de 20 m2.

L’autre méthode permettant de dimensionner la micro-station concerne des logements spécifiques. Plus précisément, elle s’applique aux bâtiments et complexes recevant du public et aux habitations individuelles où le nombre d’occupants est disproportionné par rapport au nombre de pièces principales.

  • Pour un bureau, il faut par exemple compter 1/3 EH par employé,
  • Pour une salle de théâtre, de cinéma, de fêtes, 1 place représente 1/30 EH,
  • Pour un hôtel ou une pension, 1 couvert servi est comptabilisé 1/4 EH.
  • Etc.

Plus la capacité de la micro-station est grande, plus son prix est élevé. Ainsi, pour un logement de 4 à 6 EH (maison classique), la micro-station pourrait vous coûter moins de 5 000 euros.

Si votre logement comporte 10 à 12 EH (hôtel, restaurant, centre commercial, camping, etc.) son prix avoisinera les 10 000 euros.

Le prix en fonction de la technologie

Étant donné que le prix peut évoluer en fonction de la technologie utilisée, il convient donc de fournir une autre fourchette de prix.

Pour un dispositif de 2 à 20 EH :

  • Une micro-station à boues activées vaut 4 500 à 6 500 euros,
  • Un modèle à culture fixée coute 5 500 à 9 500 euros,
  • Une micro-station SBR est accessible à partir de 6 000 jusqu’à 10 000 euros.

Vous avez maintenant une idée concernant le prix d’usine d’une micro-station. Avant de plonger directement dans l’achat d’un tel dispositif, pensez toutefois à vous rapprocher de votre Spanc, et à demander conseil auprès d’un professionnel de l’assainissement.

Quelques exemples de fabricants de micro-stations en France

Plusieurs fabricants se partagent actuellement la part du marché des micro-stations dans l’Hexagone. Et comme vous le savez très bien, ils proposent des prix différents pour leurs produits.

Nous allons donc essayer de vous donner quelques exemples de fabricants de micro station. Bien entendu, la liste n’est pas exhaustive.

  • BioNest Technologies: Entreprise canadienne proposant une station d’épuration à culture fixée dénommée Bionest, avec une unité de désinfection UV en option.
  • EloyWater: Société belge qui propose des micro-stations à culture fixée immergée et aérée (Oxyfix) et des modèles SBR dénommés Airoxy.
  • Graf : entreprise allemande qui produit des micro-stations SBR baptisées easyOne.
  • Premier Tech Aqua: Cette société canadienne conçoit et commercialise des micro-stations dénommées Solido et qui fonctionnent selon le principe des boues activées en SBR.
  • Sebico: Enseigne française proposant des micro-stations baptisées Aquameris et qui utilisent la technologie à culture fixée.
  • Simop: Enseigne française qui commercialise des micro-stations à culture fixée sous l’appellation Bioxymop.
  • Stoc Environnement: Acteur français qui commercialise 2 types de micro-stations SBR (Oxy, Topoxy) et une autre gamme de produits (Oxyfiltre) constituée d’une mini station et d’un filtre compact.
  • Tricel: Fabricant irlandais très actif en France. Il propose des micro-stations à culture fixées appelées Tricel Novo. Des dispositifs adaptés aux particuliers, aux professionnels et aux collectivités. Ils sont très prisés pour leur fiabilité en termes d’assainissement des eaux usées.

Lorsque vous recherchez une micro-station à prix d’usine, pensez donc à demander plusieurs devis à ces fabricants. Ce qu’il faut retenir, c’est que même si deux modèles sont proposés à des prix similaires, les services, les options et les garanties qui les accompagnent ne sont pas toujours les mêmes.

À titre d’exemple, la marque Simop propose une micro-station à culture fixée accompagnée d’une garantie de 10 ans sur sa cuverie et de 1 an sur ses éléments électromécaniques. Pour le modèle Novo de Tricel, qui utilise la même technologie et qui est accessible à un prix quasiment similaire, la garantie peut aller jusqu’à 20 ans sur la cuverie et jusqu’à 2 ans sur les éléments électromécaniques.

Ne vous limitez pas au prix d’achat de votre micro-station

Vous avez trouvé le modèle adapté à votre logement et vous envisagez maintenant d’acheter votre micro-station à prix d’usine ? Ne vous y lancez pas les yeux fermés, car il faut encore prendre en compte les autres coûts inhérents à son installation.

Considérons par exemple les frais liés au terrassement du terrain. Étant donné que votre dispositif a été acheté à prix d’usine, il se peut que cela n’intègre pas le prix de son installation. Pour réaliser cette opération, vous devez donc prévoir un budget supplémentaire d’environ 2 000 euros.

Il faut également intégrer les frais générés par les contrôles de conformité de la filière par le SPANC (service public d’assainissement non collectif). Cela se fait avant et après la réalisation des travaux, et le cout de chaque intervention oscille entre 100 et 150 euros.

N’oubliez pas que la micro-station d’épuration fonctionne avec de l’électricité. Par conséquent, elle va générer un coût annuel d’environ une cinquantaine d’euros.

Enfin, vous devrez aussi penser aux frais liés aux vidanges chaque fois que le volume des boues atteint 30 % de la cuve. Le tarif de cette prestation peut osciller entre 100 et 150 euros.

Vu le budget demandé pour la mise en place d’une micro-station à prix d’usine, il est toujours intéressant de pouvoir bénéficier des aides financières qui pourraient réduire ce montant … Et sachez qu’elles existent.

Les aides spécifiques aux systèmes d’assainissement non collectif

Si vous voulez remplacer votre ancien dispositif d’assainissement avec une micro-station, vous pouvez par exemple bénéficier d’un abattement sur la TVA (10 % au lieu de 20 %). Cette opportunité fiscale s’applique aux équipements, matériaux et matériels fournis par le spécialiste réalisant les travaux. Comme condition, le logement doit être construit depuis plus de 2 ans.

L’agence nationale de l’habitat peut également financer votre projet. Elle propose un prêt allant jusqu’à 10 000 euros qui peut couvrir jusqu’à 50 % du montant des travaux, sous conditions de ressources.

Sinon, vous pouvez vous adresser à votre Caisse d’allocations familiales. Cette institution propose un prêt à taux réduit, plafonné à 1067,14 euros, avec un taux d’intérêt de 1 % et remboursable sur un maximum de 36 mensualités.

Conclusion

L’installation d’une micro-station dans le cadre de la réhabilitation d’un système d’assainissement individuel ou la construction d’une nouvelle filière peut s’avérer couteuse. Cependant, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un investissement à vie.

En fonction du modèle choisi, cette filière peut offrir un rendement épuratoire plus ou moins élevé. Non seulement elle coute chère à l’installation, mais une fois que vous en avez installé une, son remplacement peut encore nécessiter plusieurs milliers d’euros supplémentaires.

Pour toutes ces raisons, vous devez donc bien réfléchir avant de vous lancer dans l’achat de votre micro-station à prix d’usine.

Nous disposons d’un réseau de partenaires partout en France prêt à vous aider pour votre projet d’assainissement.

Remplissez le formulaire pour recevoir un devis gratuit, et sans engagement.












J'accepte d'être recontacté par un partenaire de prixmicrostation.com