Quel choix de microstation en résidence secondaire ?

Quel choix de microstation en résidence secondaire ?2018-12-27T06:59:36+00:00

En général, toutes les microstations sont agréées pour être installées dans une résidence principale. Mais cette filière d’assainissement ne peut pas fonctionner par intermittence. Lorsque vous devez choisir une microstation en résidence secondaire, vous devriez donc opter pour un filtre compact.

Qu’est-ce qu’une microstation ?

Pour une habitation non raccordée au tout-à-l’égout et occupée à l’année, la meilleure solution est d’installer une microstation d’épuration. Ce dispositif est simple à utiliser, compact, écologique et peut assurer le prétraitement et le traitement des eaux usées domestiques.

Il s’agit d’un centre de traitement miniature des effluents dont la pose est adaptée aux petits espaces. Il peut même être installé dans des terrains difficiles, voire en l’absence de terrain. Dans ce dernier cas, la microstation peut être installée hors-sol, dans un hangar ou un garage. On peut dire que cette filière d’assainissement est écologique dans la mesure où elle n’utilise aucun produit chimique pour épurer les eaux usées.

Pour une résidence temporaire ou secondaire, vous devrez toutefois vous tourner vers le filtre compact.

La microstation est interdite en résidence secondaire

Comme vous le savez très bien, vous n’occupez votre résidence temporaire que pendant quelques jours ou semaines par an. Sachez que cela peut nuire au bon fonctionnement d’une microstation.

En règle générale, des bactéries présentes naturellement dans les eaux peuvent se développer dans la micro-station et éliminer les polluants qui s’y trouvent. Mais pour ce faire, elles ont besoins de deux choses.

D’une part, il leur faut de l’oxygène, dont l’apport est assuré par un compresseur d’air électrique. D’autre part, elles ont besoin de nourritures, c’est-à-dire d’un apport permanent de matières organiques.

Comme votre résidence secondaire n’est occupée que par intermittence, les charges peuvent donc varier considérablement. En cas de panne électrique, le système risque également de ne pas se réactiver automatiquement pendant votre absence. Tout cela peut donc dégrader la flore bactérienne dans la cuve de traitement. Autrement dit, les eaux usées ne seront pas traitées selon les normes en vigueur. De plus, sachez que la reprise de l’activité épuratoire pourra prendre plus de temps que votre séjour.

Alors, quelle microstation en résidence secondaire ?

Quel que soit le type de votre résidence, celle-ci doit être dotée d’un système d’assainissement tant qu’elle n’est pas raccordée au réseau de collecte public des eaux usées.

Heureusement, il existe une autre filière d’assainissement qui peut fonctionner en intermittence : le filtre compact.

Ce dispositif reproduit les mécanismes épuratoires du sol en place, comme pour les filtres à sable. Il n’a donc pas besoin d’électricité pour alimenter en oxygène les bactéries épuratrices dans les eaux. Cela se fait naturellement via un système de ventilation installé sur une cuve appelée massif filtrant, installée après la fosse toutes-eaux.

Pour épurer les eaux, le massif filtrant fait appel à un substrat naturel (fibre de coco, laines de roches…) qui peut conserver ses capacités épuratoires en cas d’absences prolongées ou de fortes variations de charges.

En installant un filtre compact, vous pouvez donc partir en vacances, accueillir un grand nombre d’invités, etc., aussi longtemps que vous le souhaitez, sans vous préoccuper de l’assainissement de vos eaux usées.