Le prix de la fosse septique en plastique

Le prix de la fosse septique en plastique2018-08-21T11:07:52+00:00

En terme d’assainissement, la fosse septique (ou fosse toutes eaux) faite de polyuréthanne ou de polyéthylène offre de véritables atouts par rapport à celle en béton. Elle est à la fois plus étanche, plus résistante à la corrosion et plus légère. Seulement, elle coute plus chère qu’un modèle en béton.

Alors, que faut-il savoir sur le prix de la fosse septique en plastique?

Fosse septique ou fosse septique toutes-eaux ?

À l’origine, on utilisait le terme « fosse septique » pour désigner exclusivement la fosse destinée à recueillir les eaux usées sanitaires, c’est-à-dire celles issues des WC.

Cette filière d’assainissement est à présent interdite en France. Au lieu de cela, la loi oblige les propriétaires des logements non reliés au tout-à-l’égout d’installer une « fosse septique toutes-eaux ». Cette dernière peut accueillir et pré-traiter à la fois les eaux ménagères et les eaux-vannes.

Les fosses septiques accueillent les effluents domestiques, en faisant le nécessaire pour ne pas polluer l’environnement avec des substances dangereuses. Et comme la qualité d’épuration des eaux n’est pas aussi parfaite que celle d’une station améliorée, les fosses toutes eaux sont complétées par un autre dispositif d’épuration des eaux usées.

Les matières solides telles que les déjections sanitaires sont retenues dans la fosse puis transformées en boue. Cette boue doit être évacuée environ tous les 2 à 4 ans.

Bon à savoir : certaines habitations très anciennes sont encore dotées de la fosse septique traditionnelle qui ne peut épurer que les eaux sanitaires. Actuellement, il est possible de la transformer en fosse septique toutes-eaux. Pour ce faire, vous devez faire appel à un artisan qualifié.

Le prix d’une fosse septique plastique

D’une manière générale, le prix d’une FTE en plastique intègre plusieurs éléments. Mais le plus important c’est le prix d’achat du dispositif proprement dit.

Pour un logement d’une capacité standard, soit de 6 Equivalent-Habitant, prévoyez 5 000 à 8 000 euros HT, la fosse en elle-même peut dans ce cas valoir entre 500 et 800 euros.

Par ailleurs, il ne faut pas négliger les frais annexes, c’est-à-dire ceux nécessaires pour assurer la mise en conformité de votre système et son entretien.

Avant l’installation de la FTE, le Service public d’assainissement non collectif (SPANC) doit réaliser un diagnostic de votre projet qui coûte environ 85 euros. Ce service peut également effectuer une étude des sols pour un prix de 200 à 500 euros. Enfin, le SPANC peut procéder à des contrôles périodiques tous les 10 ans. Pour cela, il faut compter 185 euros.

Vidange de la cuve : Cette opération doit se faire tous les 2 à 4 ans. Chaque vidange de la fosse septique vous coûtera entre 150 et 350 euros.

Atouts est inconvénients de la fosse septique en plastique

Avec une fosse toutes eaux (FTE), le plastique peut être renfoncé en fibre de verre. Il présente de nombreux atouts :

  • Grâce à sa légèreté, elle est facile à manœuvrer et à installer.
  • Elle ne peut pas être rouillée par les gaz acides qui sont naturellement présents dans les eaux usées.
  • Ses différents composants sont aussi faits de plastique (rehausses, couvercles, bac à graisse), ce qui offre une parfaite étanchéité au système.
  • C’est une alternative économique dans la mesure où son installation ne requiert pas l’utilisation d’équipements lourds.
  • Etc.

Comme tout dispositif d’assainissement, la cuve en plastique a aussi quelques inconvénients.

Contrairement au modèle en béton, la cuve polyuréthanne ou de polyéthylène n’est pas la solution idéale pour les gros volumes. Elle est surtout recommandée pour les logements individuels occupés par 3 à 6 personnes, car le volume de la fosse ne dépasse pas souvent les 4 000 litres.

Effectivement, on peut trouver des cuves plus grandes qui répondent aux plus gros besoins, mais plus le volume est important, plus le béton se révèle être la meilleure solution.

Une fosse septique en plastique est certes très légère, mais cela pose souvent problème quant à sa stabilité. Lors de son installation, il faudra donc l’ancrer solidement au sol.

Enfin, la résistance de la cuve en plastique n’est pas aussi importante que celle d’un modèle en béton. Des précautions doivent ainsi être prises pendant l’installation du dispositif et pendant les vidanges, et ce, afin d’éviter de l’écraser.

Dimensionnement d’une fosse toutes eaux

Le dimensionnement de la FTE est important pour que les eaux usées puissent être correctement pré-traitées. Cela évite également les vidanges fréquentes, au cas où elle serait sous-dimensionnée. De plus, sachez que le prix de la FTE évolue en fonction de son volume. Il serait donc mieux de vous renseigner sur la capacité la plus adaptée à votre logement, sous peine de faire des dépenses inutiles ou de procéder à des entretiens trop fréquents.

Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour déterminer approximativement la capacité d’une FTE, ce qui vous permet d’avoir une idée de son prix. Aujourd’hui, nous nous limiterons à l’une d’entre elles.

En réalité, on peut calculer le volume utile de la FTE en fonction du nombre de pièces principales de votre habitation.

  • Pour un logement comprenant 5 pièces principales, soit 3 chambres, le volume de la FTE doit être d’au moins 3 m3.
  • Pour une maison de 6 pièces principales, il est recommandé d’installer un modèle de 4 m3.
  • Jusqu’à 7 pièces principales, choisissez une fosse de 5 m3.

À partir de 7 pièces principales, il suffit d’ajouter un volume de 1 m3 pour chaque pièce supplémentaire.

NB : une pièce principale est une unité dédiée au sommeil ou au séjour, dont la surface minimale est de 7 m2. Elle doit également être munie d’une ouverture laissant passer la lumière et l’air libre.

Travaillez avec un professionnel pour économiser sur votre assainissement

Bien que la FTE soit facile à mettre en place, vous devez toujours passer par des professionnels pour se charger de cette opération. Ceci, afin de garantir le bon fonctionnement de l’assainissement et du respect des normes réglementaires.

Mais cela aura également un impact sur votre budget. En réalité, une FTE installée de façon inappropriée risque de provoquer la pollution de l’eau, d’endommager votre logement et d’impliquer des réparations coûteuses. De plus, cela fera baisser la valeur de votre bien immobilier lorsque vous aller le vendre.

Étant donné que le coût d’installation peut varier sensiblement en fonction du spécialiste que vous retiendrez. Assurez-vous donc de demander au moins trois devis assainissement avant d’en sélectionner un. Ce qu’il faut retenir, c’est que le professionnel qui vous propose le prix le moins élevé ne doit pas nécessairement être le meilleur. La qualité de sa prestation, sa réputation et son expérience sont autant de facteurs que vous devez considérer lors du choix d’un entrepreneur.

Prix d’entretien d’une fosse septique

La durée de vie d’une fosse septique peut aller jusqu’à plus de 10 ans, quel que soit son matériau de fabrication. Pour permettre au dispositif de bien fonctionner dans le temps, il convient toutefois de l’entretenir régulièrement.

Pour cela, vous devez entre autres :

  • nettoyer et vidanger le bac à graisses (tous les 6 mois).
  • vidanger l’intégralité de la cuve (tous les 2 à 4 ans).
  • vérifier les matériaux filtrants (y compris le pré-filtre) deux fois par an.

En général, il faut contrôler le niveau de la boue présente dans la fosse. Dès que sa hauteur dépasse 50 % du volume de la cuve, vous devez entreprendre un entretien de la fosse toutes-eaux. Cela vous permet d’assurer que le traitement des eaux se fait correctement et d’éviter les remontées de mauvaises odeurs.

Pour la vidange, comptez environ 150 à 300 euros lorsqu’elle est réalisée par un vidangeur agréé. Pour les entretiens, prévoyez 300 à 400 euros pour chaque intervention.

Les coûts de ces opérations peuvent évoluer en fonction de l’emplacement de votre habitation, l’accessibilité de votre terrain, et d’autres paramètres. Avant de les réaliser, vous devez donc comparer plusieurs devis pour bénéficier des meilleurs prix.

Règles d’installation

L’installation d’une fosse septique doit se conformer à certaines règles assez exigeantes, notamment en ce qui concerne son emplacement.

En effet, le dispositif doit être situé :

  • au moins à 5 m de l’habitation.
  • au moins à 3 m des arbres et arbustes.
  • à plus de 3 m des limites de la propriété.
  • à distance des zones de stationnements des véhicules et des voies publiques.
  • au moins à 35 m des points de captage d’eau dédiés à l’alimentation humaine (forage, puits, fontaine, etc.).

Avant de mettre en place la fosse septique toutes-eaux, il faut également faire appel à un spécialiste pour déterminer ses dimensions.

Points à vérifier pour garantir le bon fonctionnement d’une FTE

Même si les travaux d’installation d’une FTE doivent être confiés à un spécialiste, il y a certains points que vous pouvez vérifier lors de sa mise en place.

  • Une FTE doit être conçue de manière à ce que les eaux usées aient un temps de séjour suffisamment long entre leur entrée et leur sortie.
  • Le diamètre des canalisations d’entrée et de sortie doit être d’au moins 100 mm.
  • Une FTE doit être étanche et résister aux pressions du sol (le marquage CE est obligatoire).
  • Après le raccordement la fosse septique à votre logement, celle-ci doit être remplie d’eau et son étanchéité doit être testée.
  • La cuve doit être munie d’une ventilation destinée à purger les gaz toxiques générés lors de la phase de pré-traitement des eaux.
  • Les regards doivent être facilement accessibles pour l’entretien.
  • Un pré-filtre est souvent installé en sortie de la FTE : cet équipement assure la rétention des particules solides et évite le colmatage du dispositif de traitement.
  • La fosse doit être mise en place au centre d’une fouille suffisamment grande avec un fond plat.
  • Le système doit être remblayé avec de la terre jusqu’à la hauteur de la fosse.
  • Des raccordements étanches doivent ensuite être mis en place, en respectant une pente précise pour garantir l’écoulement gravitaire des eaux usées.

Des filières agréées pour remplacer la fosse septique

Comme nous l’avons déjà mentionné, il est bien possible de transformer une fosse septique traditionnelle en une fosse toutes-eaux. Mais sachez que ce n’est pas toujours la solution idoine pour une raison de coût et d’économie d’espace.

En général, à la sortie de la fosse septique toutes-eaux, vous devez mettre en place un système d’épandage pour assurer le traitement des effluents domestiques. Le but est d’utiliser la puissance épuratoire du sol et les bactéries qui s’y trouvent pour éliminer les matières polluantes résiduelles, avant le rejet des eaux. Mais le fait est que l’épandage requiert une grande surface, allant jusqu’à plusieurs centaines de mètres carrés.

Si vous deviez remettre aux normes votre ancien dispositif d’assainissement, il serait plus avantageux de vous tourner vers les filières agréées qui sont plus compactes et plus performantes. Vous pouvez par exemple installer une nouvelle micro-station d’épuration ou un filtre compact. Ces deux dispositifs offrent des rendements épuratoires élevés, tout en étant très compacts (emprise au sol de 5 jusqu’à 15 mètres carrés).

Conclusion

La fosse septique toutes-eaux est un dispositif indispensable pour votre habitation lorsque le raccordement au tout-à-l’égout n’est pas envisageable.

Ce dispositif assure la collecte, le pré-traitement des eaux et leur évacuation vers un dispositif de traitement. Ces étapes complémentaires et successives permettent de traiter efficacement vos effluents et de les rejeter directement dans la nature.

Toutefois, n’oubliez pas qu’une fosse septique mal installée pourra devenir un calvaire à vivre à cause des odeurs nauséabondes qui risquent de s’en échapper. De plus, il faudra des sommes non-négligeables pour l’entretenir ou la remettre aux normes en cas de dysfonctionnement.

Pour clore notre dossier, rappelons que nous avons présenté deux modèles de fosses toutes-eaux qui ont chacun leurs avantages et inconvénients respectifs. Mais pour définir le système le plus adapté à votre logement, à votre terrain et à votre budget, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel en la matière. Pour mieux vous aider, il peut vous recommander un système plus compact dans le cadre de la remise aux normes votre assainissement. Ce qui vous permettra incontestablement d’économiser de l’argent et du terrain dans votre jardin.