SMVE EYVI BSI

SMVE EYVI BSI2018-11-30T15:02:11+00:00

Depuis quelques années, les micro-stations d’épuration font l’apanage des particuliers qui sont contraints d’installer un système d’assainissement non collectif. Pourtant, cette technologie ne date pas d’hier. La marque SMVE a par exemple lancé son propre modèle en 1979 : la micro-station SMVE EYVI BSI. Découvrons ensemble cette filière d’assainissement.

Clin d’œil sur la société SMVE

Cette société française a vu le jour dans les années 1980. Elle est basée en Haute-Garonne et figure actuellement parmi les fabricants de systèmes d’assainissement réputés dans l’Hexagone.

Depuis sa création, SMVE commercialise des micro-stations d’épuration dénommées EYVI. Il s’agit d’un système de traitement des eaux à part entière et qui utilise la technologie à boues activées, également appelée à culture libre.

Actuellement, cette gamme de produits est disponible pour les logements individuels de 1 à 20 EH, mais aussi pour les établissements semi-collectifs et collectifs jusqu’à 1500 EH.

La micro-station SMVE EYVI BSI

Bien que le nom de cette micro-station ne soit pas vraiment accrocheur, on peut dire qu’elle a déjà fait ses preuves pendant des années.

La société SMVE propose quatre modèles pour cette gamme de microstations. D’une part, on retrouve les modèles de 07 et 10 EH qu’elle a tout particulièrement dédiés aux maisons individuelles. On retrouve également les modèles de 15 et 20 EH qui répondent aux besoins d’assainissement des établissements semi-collectifs.

Cela dit, la marque ne vise donc pas les logements individuels standard qui comptent généralement 2 à 6 EH.

Quel que soit le modèle choisi, cette filière d’assainissement est composée de deux compartiments intégrés dans une seule et même cuve. Autrement dit, l’ensemble des eaux ménagères et des eaux vannes se déversent dans le même bassin.

Le fonctionnement en Bref

Une fois dans la cuve, les eaux sont mises en contact avec de l’oxygène, apporté par un compresseur d’air, pendant 15 minutes et toutes les demi-heures. Ceci permet d’activer les bactéries aérobies qu’elles renferment naturellement. Ces microorganismes vont alors digérer les matières polluantes dans les eaux.

Après cela, les effluents sont acheminés vers l’autre compartiment, dans lequel ils seront mis au repos. Les matières solides encore présentes dans la cuve vont alors se déposer au fond par un processus de décantation. Celles-ci seront reconduites dans le premier bassin pour qu’il n’y ait qu’un seul bassin à vidanger.

Ce principe de recirculation se fait toutes les 10 minutes et dure 20 secondes. Les eaux épurées peuvent par la suite être restituées dans la nature.

Que vaut encore cette technologie de nos jours ?

Actuellement, deux autres technologies tendent à surpasser les performances épuratoires des systèmes à boues activées. Il s’agit des systèmes SBR et les micro-stations à culture fixée. Ces dispositifs sont certes plus chers, mais ils offrent un rendement épuratoire très élevé.

Heureusement, si vous avez déjà installé une micro-station SMVE EYVI BSI, la marque peut vous aider à optimiser ses performances. En option, SMVE a conçu un filtre planté de roseaux que vous pouvez installer en sortie de la micro-station.

En revanche, pour les nouvelles installations, vous devriez peut-être vous renseigner sur les avantages et les inconvénients de ces deux autres technologies, en vous rapprochant d’un spécialiste de l’assainissement.

Nous disposons d’un réseau de partenaires partout en France prêt à vous aider pour votre projet d’assainissement.

Remplissez le formulaire pour recevoir un devis gratuit, et sans engagement.












J'accepte d'être recontacté par un partenaire de prixmicrostation.com