La filière compacte Zéolithe Eparco

La filière compacte Zéolithe Eparco2018-12-28T05:48:36+00:00

Zéolithe Eparco est la première filière compacte agréée en France. Son coût d’investissement est plus élevé que celui des autres systèmes. En revanche, ce système offre un excellent rendement épuratoire et quelques options qui peuvent séduire certains propriétaires souhaitant économiser sur leur système d’assainissement et valoriser leurs eaux usées domestiques.

Un système dédié à l’assainissement autonome

Au début des années 90, l’accès aux réseaux de collecte publics des eaux usées était difficile, coûteux, voire impossible en milieu rural. Les pouvoirs publics ont donc identifié l’assainissement individuel ou autonome comme une solution d’épuration à part entière.

Le filtre compact de la société Eparco fut ainsi le premier dispositif autonome autorisé pour l’épuration des eaux ménagères et eaux-vannes, sans le tout-à-l’égout. C’est l’arrêté interministériel du 24 décembre 2003, paru au JO du 13 février 2004 qui le fait entrer définitivement dans la réglementation.

Cette filière compacte est constituée d’une fosse toutes eaux et d’un massif filtrant à zéolithe. Elle s’adresse aux habitations individuelles de 1 à 7 personnes, avec la possibilité de supporter l’augmentation occasionnelle du nombre d’occupants jusqu’à 14 personnes.

Eparco annonce que sa filière compacte peut être installée dans un minimum de place, soit de 15 m2 au maximum.

Le fonctionnement de la filière

La fosse toutes-eaux est dédiée à recueillir directement l’ensemble des eaux usées issues domestiques qui contiennent essentiellement des graisses, des liquides et des matières fécales.

Des bactéries présentes dans la cuve peuvent digérer les boues ainsi qu’une partie des matières polluantes dans ces eaux brutes. Quant aux boues restantes et qui se déposent au fond, elles seront vidangées ultérieurement.

Selon Eparco, la grande capacité de la fosse (5m 3) et son efficacité permet d’espacer considérablement les fréquences des vidanges du filtre compact, ce qui évite donc des opérations désagréables et coûteuses.

Déjà dépolluée à 50 %, les eaux prétraitées sont acheminées vers le massif filtrant qui, comme la fosse toutes-eaux, est fabriquée avec du matériau composite. Cette seconde cuve peut être installée sur une surface de 5m2. Elle assure le traitement secondaire des eaux grâce au pouvoir filtrant de la zéolithe et à un processus d’épuration bactérienne.

Une fois que les résidus organiques restants seront totalement oxydés, les eaux assainies vont être rejetées directement dans la nature (fossé, ruisseau…), ou reprises par une station de relevage.

Les options

Pour cette gamme de filtres compacts, la société propose un kit de dispersion-irrigation. Il s’agit d’un équipement permettant à ses utilisateurs de réutiliser les eaux traitées dans l’irrigation des végétaux dans leur jardin.

La station de relevage intègre un poste de refoulement de 90 litres, capable de récupérer les eaux en sortie du filtre. Elle est aussi dotée d’une pompe pouvant alimenter un réseau d’épandage enfoui dans le sol, en tranchée et à proximité des végétaux.

À noter que ce système peut revaloriser près de 150 litres d’eaux usées par personne et par jour, ce qui n’est pas négligeable en termes d’économie.

Par ailleurs, la société Eparco est bien consciente du coût des vidanges et des désagréments que cela peut causer aux particuliers. Ainsi, elle peut équiper votre filtre compact de détecteur de niveau boues. L’objectif est de ne vidanger les boues qui se sont accumulées dans la fosse que lorsque c’est vraiment nécessaire.

Inconvénients

D’une manière générale, le filtre Zéolithe Eparco ne présente aucun inconvénient majeur, hormis le fait que son coût est relativement plus élevé par rapport à son usage.

Pour en installer un, il faudra par exemple prévoir 8 000 euros à 12 000 euros puisque la fosse est de grande capacité (au moins 5 m3). À titre de comparaison, un filtre coco, qui est tout aussi fiable et durable, est accessible à partir de 7 000 euros.

Enfin, il faut dire que la zéolithe est un substrat naturel qui peut se colmater plus rapidement, comparée à certains médias filtrants tels que la fibre de coco. Dans ce cas, vous devez le changer, et sachez que cette opération peut couter environ 4 000 euros.

Nous disposons d’un réseau de partenaires partout en France prêt à vous aider pour votre projet d’assainissement.

Remplissez le formulaire pour recevoir un devis gratuit, et sans engagement.












J'accepte d'être recontacté par un partenaire de prixmicrostation.com