Bionut, le nouveau filtre noisette de Simop

Bionut, le nouveau filtre noisette de Simop

Les fabricants de dispositifs d’assainissement rivalisent d’ingéniosité pour mieux se positionner dans ce secteur. Certains misent essentiellement sur les matériaux de fabrication de leurs cuves, tandis que d’autres se concentrent sur le média filtrant à utiliser pour optimiser le rendement épuratoire des eaux.

Bionut, le nouveau filtre noisette de Simop qui, comme son nom laisse entendre, est quelque peu différent des autres filtres compacts déjà disponibles sur le marché. A noter que les modèles les plus répandus utilisent généralement les fibres et les copeaux de coco, l’écorce de pin maritime, ou encore la zéolithe comme média filtrant.

Oui, c’est une innovation de la part de la marque Simop. Bionut utilise des coquilles de noisette issues de l’industrie agroalimentaire pour épurer les eaux prétraitées par une fosse toutes eaux installée en aval de la filière.

Ce nouveau filtre est destiné à l’assainissement non collectif, c’est-à-dire pour les habitations jusqu’à 20 EH. Il s’agit d’une filière agréée par le Ministère de la Santé et de l’Environnement. Selon la marque, il est très compact, économique et surtout écologique, du fait qu’il ne consomme pas d’énergie et son média filtrant peut être valorisé en compost en fin de vie.

Grâce à son caractère plus respectueux de l’environnement (faible empreinte carbone), le nouveau filtre noisette de Simop est éligible à l’écoprêt à Taux Zéro. De plus, il peut s’adapter à tous les terrains, notamment grâce à sa cuve ultrarésistante.

Rappelons que ce produit sera présenté lors du 20e Carrefour des Gestions locales de l’Eau qui se tiendra à Rennes les 30 et 31 janvier prochain.

By |2019-08-29T07:55:17+00:00janvier 9th, 2019|Uncategorized|Commentaires fermés sur Bionut, le nouveau filtre noisette de Simop